Résultats des 9 premiers mois et du 3ème trimestre 2020

Paris, Vendredi 30 octobre 2020

Communication Financière

Chiffres clés au 30 septembre 2020

Ce vendredi 30 octobre, Amundi publie ses résultats pour les 9 premiers mois et le 3ème trimestre 2020. Grâce notamment à une collecte élevée, ses encours1 gérés progressent de +6,4% sur un an et de +4,4% sur les trois derniers mois pour atteindre 1 662 Md€ au 30 septembre 2020

Ses résultats sont maintenus à un haut niveau et confirment la solidité de son business-model. L’incidence de la baisse des marchés sur les revenus a été compensée par la réduction des charges d’exploitation, ce qui a permis de conserver un coefficient d’exploitation bas et une profitabilité élevée.

Une collecte élevée, tirée par tous les segments 

Les encours1 gérés par Amundi atteignent 1 662 Md€ au 30 septembre 2020, en progression de +6,4% sur un an et de +4,4% par rapport à fin juin 2020. Cette hausse des encours s’explique par une collecte élevée (+35 Md€), l’intégration des encours de Sabadell AM au 1er juillet 2020 (+ 21 Md€) et un effet de marché positif (+15 Md€).

Un contexte de marché encore incertain

Malgré un environnement de marché peu porteur avec des marchés Actions encore fragilisés par le contexte macroéconomique et sanitaire incertain, et une aversion au risque persistante de la part des épargnants et investisseurs, Amundi a bénéficié d’une collecte élevée.

Au 3ème trimestre 2020

  • Retail : reprise de la collecte (+5,2 Md€ au T3 2020 vs -4,5 Md€ au T2 2020) 
  • Institutionnels : fort rebond de l’activité (+21,4 Md€ au T3 2020 vs +0,6 Md€ au T2 2020)   Ce trimestre est marqué par un retour important des flux en produits de trésorerie (+19,2 Md€) notamment dans les segments Institutionnels et Corporates.
  • JVs : poursuite de la dynamique de développement avec une collecte de bon niveau (+8,1 Md€), notamment en Chine (+7,2 Md€) en en Inde (+1,8 Md€).
  • Expertises : des flux MLT tirés par la gestion ETF/indicielle et par les actifs réels2

Sur les 9 premiers mois

Au total, sur les neuf premiers mois de l’année la forte collecte (+30,7 Md€) est tirée en particulier par la poursuite du développement dans les JVs (+22,9 Md€), par les Institutionnels (+6,7 Md€) et par le Retail hors JV (+3,2 Md€) ; à noter le bon niveau d’activité des réseaux en France (+3,8 Md€) et des distributeurs tiers (+2,3 Md€).

La dynamique est positive en actifs Moyen Long Terme (+ 22,1 Md€), tirée par les Joint-Ventures et le Retail ; la collecte sur les produits de trésorerie (+8,6 Md€) s’explique essentiellement par les flux dans les segments Institutionnels et souverains.   

Des résultats solides

Les résultats d’Amundi sont maintenus à un haut niveau et confirment la solidité de son business-model. L’incidence de la baisse des marchés sur les revenus a été compensée par la réduction des charges d’exploitation, ce qui a permis de conserver un coefficient d’exploitation bas et une profitabilité élevée.

Au 3ème trimestre 20203

Les revenus nets (630 M€) sont en baisse vs le T3 2019 (-4,1%) mais en hausse vs le T2 2020 (+0,8 %) ; ces variations s’expliquent principalement par l’évolution des marchés financiers.

  • Les commissions nettes de gestion sont ainsi :
    • en retrait par rapport au 3e trimestre 2019, compte tenu de la baisse du niveau moyen des marchés (baisse de 10% du CAC 40 T3/T3) et de la pression sur les marges (évolution du mix clients / produits), en ligne avec les précédents trimestres,
    • en hausse par rapport au 2e  trimestre 2020 grâce à l’intégration de Sabadell AM et à la hausse du niveau moyen des marchés (+7% pour le CAC 40 moyen T3/T2)
  • Les commissions de surperformance sont maintenues à un bon niveau (30 M€ vs 25 M€ au T3 2019).

Les charges d’exploitation sont en baisse sensible (323 M€ soit -3,8 % vs T3 2019), grâce à la poursuite des efforts d’efficacité, à de moindres dépenses de voyages et marketing, en raison du contexte de crise, et à l’ajustement des rémunérations variables. La légère hausse par rapport au 2e trimestre 2020 est liée à la consolidation de Sabadell AM.

Le ratio charges d’exploitation/encours moyens (hors JVs) demeure l’un des plus bas de l’industrie : 9,2 pb.

En conséquence le coefficient d’exploitation s’établit à 51,2%, stable par rapport au T3 2019.

Compte tenu de la contribution (en hausse, à 17 M€) des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et de la charge d’impôt, le résultat net ajusté part du Groupe ressort au total à 235 M€ (+2,3% vs T3 2019 et +1,0% vs le T2 2020).

Sur les 9 premiers mois3

Les revenus nets totaux atteignent 1 866 M€ (- 6,2 %), en raison notamment du fort effet négatif de la baisse des marchés sur les résultats financiers qui passent de 34 M€ (9 mois 2019) à -46 M€ (9 mois 2020). L’évolution des commissions nettes de gestion est liée à la baisse du niveau moyen des marchés Actions et à un mix clients / produits moins favorable.  Les commissions de surperformance sont en hausse (106 M€ soit +24% vs les 9 mois 2019).

Grâce à des charges d’exploitation en baisse (-4,4%), le coefficient d’exploitation s’établit à 52,0%, et le Résultat Brut d’Exploitation atteint 895 M€.

Après contribution des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), en forte progression (+39,5% par rapport à 2019), et charge d’impôt, le résultat net ajusté part du Groupe est maintenu à un bon niveau à 674 M€ (-8,3% vs fin septembre 2019).  Hors impact de la baisse des marchés, il se situe à un niveau comparable à celui des 9 mois 2019.

Amundi affiche au 3e trimestre 2020 de solides performances opérationnelles tant en terme d’activité que de résultats.  Le haut niveau de collecte (+35 Md€) est porté par tous les segments de clientèle, et le résultat net1 (235 M€) est en progression de +2,3% par rapport au 3e trimestre 2019.
Grâce à son business model diversifié et à son efficacité opérationnelle, Amundi confirme ainsi sa capacité à combiner croissance et rentabilité, malgré un environnement de marché qui reste fragile en raison notamment de la crise du Covid-19.
L’Asie constitue un axe majeur de la stratégie de développement d’Amundi. En 5 ans, les encours ont triplé pour atteindre plus de 300 Md€. Le lancement de la nouvelle filiale en Chine avec BOC confère à Amundi une position unique sur ce marché en fort développement. Grâce à ce nouveau relais de croissance, et à la dynamique favorable des autres activités d’Asie, Amundi vise un objectif d’encours dans la région de 500 Md€ à horizon 2025

commente Yves Perrier, Directeur Général d’Amundi

1. Encours & collecte nette yc Sabadell AM à compter du T3 2020, incluant les actifs conseillés et commercialisés et comprenant 100 % des encours gérés et de la collecte nette des JV asiatiques ; pour Wafa au Maroc, les encours sont repris pour leur QP
2. Données hors JV
3. Données ajustées : hors amortissement des contrats de distribution


Documents