Résultats S1 et T2 2020

Paris, Vendredi 31 juillet 2020

Communication Financière

Chiffres Clés T2 2020

   

Ce vendredi 31 juillet Amundi publie des résultats pour le 1er semestre et le 2e trimestre 2020 maintenus à un bon niveau avec des encours sous gestion atteignant 1 592 Md€1 (soit une hausse de +7% sur un an).

Ces résultats solides, dans un contexte défavorable à l’activité et dans un marché européen de la gestion d'actifs en décollecte 2, démontrent une nouvelle fois la solidité du business-model d’Amundi

Une activité résiliente dans un contexte difficile

Les encours gérés par Amundi atteignent 1 592 Md€1 au 30 juin 2020, en progression de 7% sur un an et de 4,2% par rapport à fin mars 2020. Sur le trimestre, l’effet marché est positif de +64,9 Md€ et la collecte quasi-stable (-0,8 Md€), marquée par un redressement des flux en actifs MLT.

Un contexte de marché moins favorable qu’en 2019

L’environnement de marché du 1er semestre 2020 a été globalement défavorable à l’activité :

  • Après un choc majeur en mars, lié à l’épidémie de Covid-19, les marchés Actions se sont partiellement redressés au deuxième trimestre 2020 grâce notamment aux interventions des banques centrales fin mars.
  • Par ailleurs, le contexte exceptionnel lié à l’épidémie a entraîné une augmentation de l’aversion au risque de la part des épargnants et investisseurs. Le secteur européen de la gestion d‘actifs est ainsi en décollecte de -69Md€ à fin mai 20202 (dont -161 Md€ en actifs MLT).

Au 2e trimestre 2020

Amundi affiche au 2e trimestre 2020 une activité résiliente avec une collecte nette totale quasiment à l’équilibre (-0,8 Md€), la bonne dynamique en produits Moyen-Long Terme (+3,5 Md€, en amélioration par rapport au T1 2020) compensant la décollecte en produits monétaires (-4,3 Md€) :

  • Une bonne dynamique en produits MLT (+2,9 Md€) hors JVs :
    • Malgré un environnement d’aversion au risque accrue, le segment Retail (collecte en actifs MLT de -1,7 Md€) affiche une bonne résistance, notamment dans les Réseaux France (+1,2 Md€) et les réseaux internationaux (collecte à l’équilibre).
    • Dans la clientèle institutionnelle, ce trimestre est marqué par une forte reprise de la collecte nette en actifs MLT, à +4,6 Md€ (vs -11,8 Md€ au T1 2020).

Cette dynamique d’activité est tirée par le succès enregistrés en gestion passive et dans les actifs réels.

  • Une activité robuste dans les JVs :  l’activité demeure élevée (+3,1 Md€), portée notamment par l’Inde (où la collecte nette est toujours soutenue, à +5,8 Md€), malgré la crise du Covid-19 ; la JV indienne SBI-FM est ainsi devenue N°1 du marché indien3

Au 1er semestre 2020

Au total, sur les six premiers mois de l’année, la dynamique est positive en actifs Moyen Long Terme (+6,2Md€), portée en particulier par la bonne résistance des réseaux en France (+3,3Md€) et par la poursuite du développement dans les JVs (+11,7Md€), notamment en Inde.

La décollecte sur les produits de trésorerie (-10,2Md€) s’explique par les sorties des clients Corporates affectés par la crise, concentrées sur les mois de mars à mai. Depuis juin, la collecte sur ces produits est redevenue positive.

Au total, la décollecte sur le semestre est limitée (-4,0 Md€).

Des résultats maintenus à un haut niveau

Les résultats d’Amundi sont maintenus à un haut niveau et confirment la solidité de son business-model. L’incidence de la baisse des marchés sur les revenus a été compensée par la réduction des charges d’exploitation, ce qui a permis de conserver un coefficient d’exploitation bas et une bonne profitabilité.

Amundi démontre ainsi sa capacité à contrôler ses coûts et à maintenir une excellente efficacité opérationnelle (quelques soient les contextes de marché), tout en continuant d’investir.

Au 2e trimestre 2020

L’évolution des revenus nets totaux (625 M€ contre 673 M€ au T2 2019) s’explique principalement par le contexte de marché :

  • Les commissions nettes de gestion sont affectées par le niveau moyen des marchés (en baisse T2/T2) et par un effet de mix moins favorable. 
  • Les commissions de surperformance sont maintenues à un bon niveau (34 M€).
  • Les résultats financiers atteignent 17 M€, grâce au redressement des marchés de fin mars à fin juin

 

Les charges d’exploitation sont en baisse sensible (318 M€ soit -7,8 % vs T2 2019), grâce aux dernières synergies liées à l’acquisition de Pioneer, à l’ajustement des rémunérations variables et à de moindres dépenses de voyages et marketing. Le ratio charges d’exploitation/encours moyens (hors JVs) demeure l’un des plus bas de l’industrie : 9,6 pb.

L’évolution des effectifs depuis fin juin 2019 illustre la capacité d’Amundi à maitriser ses coûts tout en maintenant les investissements au service du développement, qui sont financés par des efforts permanents de gains de productivité. Sur 12 mois, près de 80 collaborateurs ont ainsi été recrutés notamment en gestion passive/ETF, actifs réels, IT.

En conséquence le coefficient d’exploitation s’établit à 50,9%, en amélioration par rapport au T2 2019 (-0,3 pt) et au T1 2020 (-3,2 pts).

Compte tenu de la contribution (en hausse, à 15 M€) des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et de la charge d’impôt, le résultat net ajusté part du Groupe ressort au total à 233 M€ (-9,5% vs T2 2019). Hors impact de la baisse des marchés, il se situe à un niveau comparable à celui du 2e trimestre de 2019.

Au 1er semestre 20204

Les revenus nets totaux atteignent 1 236 M€ (- 7,2 %, en raison notamment du fort effet négatif de la baisse des marchés sur les résultats financiers).

Grâce à des charges d’exploitation en baisse (-4,7%), le coefficient d’exploitation s’établit à 52,5%, et le Résultat Brut d’Exploitation atteint 588 M€.

Après contribution des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et à la charge d’impôt, le résultat net ajusté part du Groupe est maintenu à un bon niveau à 439 M€ (-13,1% vs S1 2019). Cette baisse s’explique principalement par l’effet de la baisse des marchés sur les revenus.

Partenariats et relais de croissance

  • Renouvellement du partenariat avec la Société Générale :
    Le partenariat liant Amundi au groupe Société Générale, issu de la création d’Amundi (fusion CAAM/SGAM), avait été renouvelé lors de l’IPO d’Amundi (novembre 2015) pour 5 ans. Le contrat cadre de partenariat est à nouveau renouvelé pour 5 ans à compter du 13 novembre 2020
  • Banco Sabadell : un partenariat stratégique qui conforte le leadership européen d’Amundi, et une intégration bien engagée : 
    Annoncée le 21 janvier 2020, l’acquisition de 100% de Sabadell Asset Management par Amundi a été finalisée le 30 juin 2020. Parallèlement, le partenariat pour la distribution de produits Amundi à travers le réseau de Banco Sabadell en Espagne a démarré avec succès.
  • Nouvelle JV en Chine : un projet stratégique, dont la mise en œuvre est conforme aux objectifs :
    En décembre 2019 le régulateur chinois a approuvé le projet de création d’une JV en gestion d’actifs entre Amundi (55%) et BOC Wealth Management (45%). BOC Wealth Management est une filiale de Bank of China, 4e plus grande banque chinoise, avec 500 millions de clients particuliers et 11 000 agences. Au regard des premiers mois de coopération entre Amundi et BOC Wealth Management, le potentiel du projet est confirmé ce qui offre aux deux partenaires des perspectives de développement prometteuses sur le marché du Wealth Management en Chine.

Au 1er semestre, l’activité et les résultats d’Amundi sont de bon niveau, dans un contexte de crise, ce qui démontre la solidité du business-model.
La dynamique de développement a été maintenue, en particulier dans nos principaux moteurs de développement : JV asiatiques, gestion passive, actifs réels et ESG. L’efficacité opérationnelle a été améliorée, avec un coefficient d’exploitation de 50,9 % au 2e trimestre 2020, tout en préservant les recrutements de développement.
Le renouvellement du partenariat avec la Société Générale conforte la position d’Amundi comme partenaire des réseaux Retail en France. Par ailleurs, les relais de croissance initiés en début d’année (partenariats avec Banco Sabadell en Espagne et avec BOC en Chine) se mettent en place conformément aux objectifs définis.
Enfin, Amundi a poursuivi la mise en œuvre de son plan ESG annoncé en octobre 2018, avec une accélération des initiatives en matière d’investissement responsable .

commente Yves Perrier, Directeur Général d’Amundi

1. Encours & collecte nette (hors Sabadell AM) incluant les actifs conseillés et commercialisés et comprenant 100 % des encours gérés et de la collecte nette des JV asiatiques ; pour Wafa au Maroc, les encours sont repris pour leur QP
2. Source Broadridge. Fonds ouverts européens & cross-border (hors mandats et fonds dédiés). Données à fin mai 2020.
3. Source Association of Mutual Funds in India, fonds ouverts.
4. Données ajustées : hors amortissement des contrats de distribution


Documents