Résultats annuels et T4 2018

Mercredi 13 février 2019

Communication Financière

Ce mercredi 13 février, Amundi publie ses résultats pour l’année et le 4ème trimestre 2018 : une collecte nette annuelle élevée, des résultats en forte progression et une intégration de Pioneer réussie qui conduit à relever le montant des synergies. Le dividende proposé à l’AG est lui aussi en progression.

 

    

Exercice 2018

En 2018, Amundi a enregistré une nouvelle progression de ses résultats malgré un environnement de marché devenu défavorable dès le 2ème trimestre.

Des résultats annuels en forte progression

  

Le résultat net ajusté1, qui permet d’apprécier la performance du Groupe à périmètre comparable, atteint 946 M€, et est en croissance sensible (en hausse de +9 %2 vs. 20173) grâce à la bonne dynamique de développement malgré un environnement plus difficile, mais aussi à la baisse des charges d’exploitation, liée à la réalisation des synergies Pioneer.

  • Les revenus nets4 résistent et atteignent ainsi 2 582M€ (- 5,2 % par rapport à 20173).
  • Les charges d‘exploitation5 sont en baisse notable (-6,8 %3), grâce à l’exécution rapide des synergies de coûts liées à Pioneer (110 M€ en 2018), et malgré, d’une part les frais supplémentaires de recherche externe liées à MiFiD II, et d’autre part les premiers réinvestissements de développement. 
  • Il en résulte un coefficient d’exploitation1 de 51.5%, en amélioration de 0,9 pt3.
  • Compte tenu d’un taux d’impôt en baisse, grâce notamment à la réforme fiscale aux Etats-Unis, le résultat net part du Groupe ajusté s’élève à 946 M€, en hausse de +9% par rapport à 2017 hors revenus exceptionnels2.

  

Une collecte nette élevée, portée par le Retail, les actifs MLT, et l’International

  

Le niveau de collecte demeure élevé en 2018 (+ 42 Md€), tiré notamment par les actifs moyen-long terme6 (+36,3 Md€) et le Retail (+30,7 Md€7). Compte tenu d’un effet marché négatif (-43 Md€) concentré en fin d’année, les encours sous gestion atteignent 1 425 Md€ au 31 décembre 2018, stables sur 12 mois.

L’environnement de marché 2018 ayant été défavorable (marché européen de la gestion d’actifs en fort recul8 : +62 Md€ en 2018 contre +836 Md€ en 2017), le profil trimestriel de la collecte a été particulièrement atypique, l’essentiel des flux ayant été réalisé en début d’année : T1 : +39,8 Md€, T2 : +2,6 Md€, T3 : +6,1 Md€ et T4 : -6,5 Md€.
Ainsi, sur l’exercice 2018 :

  • Le segment Retail affiche à nouveau une collecte nette élevée (+30,7 Md€7) mais en ralentissement significatif en fin d’année dans un contexte général de remontée de l’aversion au risque en Europe.
  • Le segment des Institutionnels et Corporates affiche un bon niveau de collecte annuelle (+11 Md€) malgré une fin d’année plus difficile. Cette collecte a été principalement portée par les actifs MLT et l’Epargne Entreprise ; confirmant ainsi le potentiel de croissance de cette ligne métier (renforcée par les perspectives de la Loi Pacte en France).
  • Les moteurs de croissance mis en place il y a plusieurs années tels que la gestion passive, smart beta et les actifs réels et alternatifs ont bénéficié d’une dynamique particulièrement favorable.
  • Enfin, la collecte nette est toujours tirée par à l’international et notamment par les JVs en Asie.

  

Pioneer : une intégration réussie

  

L’acquisition de Pioneer a renforcé le business-model d’Amundi et son leadership européen.
D’autre part, cette acquisition, réalisée en un temps record (18 mois), a été créatrice de valeur : montant total de synergies relevé de 150 M€ (prévus à l’origine) à 175 M€ et le bénéfice net par action ajusté1 2018 progresse de +36% vs 2016.

  

Une politique de dividende attractive et une structure financière renforcée

  

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale, qui se tiendra le 16 mai 2019, un dividende de 2,90 € par action, en numéraire, soit une croissance de +16% vs 2017.
Ce dividende correspond à un taux de distribution de 65% du résultat net part du Groupe hors coûts d’intégration (sur la base du nombre d’actions fin 2018) et à un rendement de 5,7% sur la base du cours de l’action au 7 février 2019 (clôture). Ce dividende sera détaché le 24 mai 2019 et mis en paiement à compter du 28 mai 2019.

Enfin, Amundi affiche à nouveau une structure financière solide ; les fonds propres tangibles9 s’élèvent à 2,3 Md€, en hausse de 0,4 M€ par rapport à fin 2017.
Solidité soulignée à nouveau par l’agence de notation Fitch qui a renouvelé en juin 2018 la note A+ d’Amundi avec perspective stable ; la meilleure du secteur. 

  

4ème trimestre 2018

Malgré les effets négatifs du contexte de marché qui a pesé sur les revenus, le résultat net ajusté trimestriel demeure élevé (225 M€).
Les revenus nets de gestion, quant à eux, sont en recul de -11,2%. Cependant, cette diminution des revenus est compensée par une forte baisse des charges d’exploitation (-14,6%).
Grâce à la forte baisse des charges, le coefficient d’exploitation s’établit à 52,5 %.

  
Yves Perrier, Directeur Général, commente ces résultats :

Malgré un environnement de marché défavorable, Amundi enregistre en 2018 une nouvelle forte progression de ses résultats. Celle-ci résulte de deux facteurs : d’une part une dynamique d’activité qui est restée soutenue en dépit du contexte de marché, et qui a bénéficié de la forte présence d’Amundi à l’international, en Asie notamment ; d’autre part le succès de l’intégration de Pioneer dont l’acquisition a sensiblement renforcé le business model d’Amundi. Cette intégration a été rapide et maitrisée, et conduit à réévaluer le montant total des synergies à 175 M€  par an.

  
Ainsi, ces bons résultats démontrent la solidité du business-model d’Amundi.

  

1. Hors amortissement des contrats de distribution et hors coûts d’intégration Pioneer
2. Taux de croissance calculé à partir d’un RN ajusté et combiné en 2017 excluant le niveau exceptionnel des produits financiers
3. Comparaison avec des données combinées 2017 : 12 mois Amundi + 12 mois Pioneer
4. Hors amortissement des contrats de distribution (UniCredit, SG et Bawag)
5. Hors coûts d’intégration Pioneer
6. Hors produits de trésorerie
7. Y compris réinternalisation des actifs par Fineco pour -6,5 Md€ au T3 2018
8. Source : Broadridge Financial Solutions - FundFile / Fonds ouverts (hors. mandats et fonds dédiés à fin décembre 2018
9. Capitaux propres hors goodwill et immobilisations incorporelles


Documents